Combien ça coûte ?

Un freelance n’est pas un « salarié sans patron », mais une entreprise sans salariés, avec les mêmes contraintes et obligations que toute entreprise. (Charges, cotisations, matériel, licences…). Le freelance est à la disposition du client, il commence quand le client le demande, il s’en va quand le besoin est rempli, aucun engagement d’aucune sorte ne lie le client au prestataire sur la durée et rien ne force le premier à rémunérer le dernier s’il n’a plus besoin de lui. De fait, le freelance n’a ni congés payés, ni assurance chômage, ni indemnité de licenciement, ni prime de précarité, qui sont des avantages salariaux payés par les employeurs. Quand il veut faire un break ou qu’entre deux missions il se retrouve sans contrat, c’est pour sa poche, chaque jour qui passe. Les avances de trésorerie que le freelance doit constituer pour supporter cette irrégularité des revenus, et pouvoir continuer à proposer ce service au client sans courir à la faillite, justifient une partie de son tarif. En choisissant un prestataire freelance, le client accède à un service d’une flexibilité et d’une liberté qui n’ont rien à voir avec celles proposées par une embauche. Ce service impose des contraintes lourdes, et se paye en conséquence.

Source : http://kitdesurvie.metiers-graphiques.fr/

Mon tarif est de 350€ / jour

Je facture à la journée, c’est à dire, au temps de travail nécessaire à l’élaboration du projet. Un acompte de 40% est demandé au préalable, selon les conditions générales de ventes disponibles en bas de page.

A titre d’exemple, la création d’un logotype classique, est facturé à partir de deux jours de travail.